La Campagne Pas d'Education, pas d'Avenir ! a été créée comme Quinzaine de l'Ecole Publique en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, pour offrir aux élèves français la possibilité de mener des activités extra-scolaires.

En 2002, elle a changé d'orientation en se tournant vers la Solidarité Internationale. Il s'est agi d'ouvrir les intérêts et curiosités de chacun au problème de la scolarisation dans le monde. Car, si en France, tous les enfants vont à l'école, c'est loin d'être le cas dans de très nombreux pays. La Campagne Pas d'Education, pas d'Avenir ! cherche à sensibiliser les enfants et leurs proches au défi de l'éducation pour tous et les invite à se mobiliser concrètement pendant quinze jours en mai (même si l'éducation au développement et à la solidarité internationale est une affaire quotidienne). A cette occasion, les élèves des écoles publiques françaises collectent des fonds autour d'eux en vendant des vignettes et des bracelets.

Les fonds sont ensuite attribués à des projets d'aide à l'accès à l'éducation dans de nombreux pays en Afrique, en Amérique du Sud ou encore en Europe de l'Est.

 Personne à contacter