Samedi 15 avril se terminait le tout premier stage d’approfondissement BAFA «  Solidarité Internationale », organisé par la Ligue de l’enseignement des Yvelines. Grâce à une subvention accordée par Solidarité Laïque, dans le cadre du dispositif TOP EDUQ, une équipe de cinq intervenants d’Afrique de l’Ouest ont complété l’équipe de formateurs de la Ligue : Mohamed AG RISSA (AGCEG – Burkina Faso), Laurentine TAPSOBA, Issiaka SIMPORÉ et Adama NABAYAOGO (CEMEA Burkina Faso) et Ibrahima NDIAYE (CEMEA Sénégal).

 Atelier manuel lors du stage d'approfondissement sur la solidarité international Atelier manuel lors du stage d'approfondissement sur la solidarité internationalAtelier manuel lors du stage d'approfondissement sur la solidarité international

 

C’est en 2016 que la rencontre avec ces partenaires Ouest-africains a eu lieu, à l’occasion d’une formation « éduquer les enfants à la solidarité internationale » organisée à destination d’acteurs éducatifs du département. La richesse des échanges entre acteurs éducatifs du nord et du sud, basés sur les retours d’expérience, et associés aux réalités de terrainde chacun, nous ont donné envie de prolonger l’expérience.

Cette session d’approfondissement BAFA a donc été organisée, du 10 au 15 avril 2017. Onze jeunes stagiaires BAFA y ont participé. Une fois de plus, les échanges entre stagiaires BAFA, formateurs du nord et formateurs du sud, ont été très riches. Ils ont permis d’aborder de nombreux sujets, tels que le rôle et les missions de l’animateur en France, au Sénégal et au Burkina Faso, la place de l’enfant dans chaque société… Les stagiaires ont également réfléchi à la création d’un projet d’animation sur le thème de la Solidarité Internationale, qu’ils pourront ensuite appliquer dans leurs structures.

Ces échanges d’expérience ont permis de faire tomber les barrières géographique et culturelle des participants, et de dépasser les clichés entre pays du nord et du sud. Nos cinq confrères d’Afrique de l’Ouest espèrent vraiment que ce type de stage va permettre la création de nouveaux projets,plusorientés vers leur continent. Ils aimeraient créer des colonies de vacances dans leur pays respectif, et d’autres projets axés sur la solidarité, avec la Ligue et tous les jeunes qui ont participé au stage.